< Retour

Résumé. – Cet article s’efforce de dégager les principes structurants qui ordonnent le récit chronologique des guerres de Rome dans l’ecphrasis du bouclier d’Enée. La sélection des événements combine un principe chronologique et un principe thématique (les principaux types de guerre à Rome), en évitant les redondances. La présentation des faits est structurée par un faisceau de thèmes et de motifs récurrents qui parcourent l’ecphrasis et entretiennent par ailleurs des jeux d’échos avec la narration principale à l’intérieur du même chant. Ces réseaux s’organisent généralement suivant des schémas de progression ternaire qui trouvent leur point d’aboutissement dans la synthèse augustéenne de la scène finale, véritable télos de tout l’ensemble. La présentation de la bataille d’Actium, délibérément ambivalente, vise à rendre compte de la complexité de l’entreprise augustéenne pour mieux la justifier.

Abstract. – The aim of this article is to highlight some structuring principles that serve to organize the chronological narrative of Rome’s wars in the ecphrasis of Aeneas’ shield. The selection of events combines chronological and thematic principles (i. e. the main types of wars in which Rome was involved), to avoid any redundancy. The presentation of facts is structured by means of a framework of recurrent themes and motifs that run through the ecphrasis and find some echoes in the main narrative within the same book. These frameworks normally follow a tripartite pattern which reaches its climax in the Augustan synthesis of the final scene, which is the true telos of the whole work. The presentation of the battle of Actium, deliberately ambivalent, aims to express the complexity of Augustus’ regime in order to justify it.

Mots-clés. ecphrasis, composition, Auguste, Actium, guerre civile, Histoire romaine.

Keywords. –  ecphrasis, composition, Augustus, Actium, Civil War, Roman History.

François Ripoll, Université de Toulouse 2-Jean Jaurès, EA 4601 Patrimoine, Littérature, Histoire